Menu

RSS Japon 02-17

Le 8 mai 2017 a commencé un stage RSS, Réforme du Secteur de Sécurité, financé par la Japon, où sont regroupés beaucoup d'acteurs de la crise malienne, mais pas seulement.

L'école, grâce au Japon, offre ainsi un terrain neutre et académique pour permettre à ces derniers de discuter, échanger leurs points de vues et surtout débattre de la situation actuelle du pays, dans des débats parfois houleux.

Souhaitons que ces efforts participent à la re-construction de la paix dans le pays!

Traditionnelle photo de famille

 

Où en est le partenariat EMP-UNITAR?

Le projet UNITAR est le fruit d’une coopération entre l’Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche (UNITAR) et la Coopération Allemande, dont la mise en œuvre est assurée par l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin BEYE de Bamako (EMP-ABB).

L’objectif du projet est d’assurer la formation de pré-déploiement des Unités de Police Constitués (UPC), qui doivent être déployées au Mali, dans le cadre de la MINUSMA. La mise en œuvre du projet a donné lieu à la sélection des formateurs maliens, qui ont suivi un premier ToT, courant octobre 2016.


A la suite du premier ToT, deux (02)  premiers pays contributeurs ont bénéficié de l’expertise du projet. Il s’agit du Bénin et du Sénégal. En ce qui concerne la FPU du Bénin, les éléments qui ont été formés à l’Ecole Nationale de Gendarmerie de Porto Novo sont présentement déployés dans la région de Kidal. Quant-aux Sénégalais, ils sont en attente d’être déployés au Mali courant juillet 2017, pour  assurer la relève des deux UPC Sénégalaises actuellement en mission au sein de la composante Police de la MINUSMA. 


A la suite de la formation théorique dispensée dans les deux (02) pays, la nécessité d’une formation pratique s’est faite sentir pour une meilleure maîtrise du terrain. Cette autre formation prend  en compte la maîtrise des techniques de maniement des armes et la progression tactique sur le terrain.  Le second  ToT, en cours a été organisé pour la période allant du 02 au 19 mai pour combler, le départ de certains formateurs. Il porte principalement sur des généralités sur le maintien de la paix des Nations Unies, les principes régissant les UPC dans une opération de maintien de paix, la gestion du stress, les mesures de protection personnelle et la visite des unités FPU de la MINUSMA, sans oublier la pédagogie des adultes, le rôle du formateur, la formation axée sur le résultat etc.....
Les coordinateurs du projet sont en discussion avancée avec le Burkina Faso et le Togo pour planifier les prochaines sessions de formation à l'extérieur de l'EMP.

                

                              Exercices dans les bâtiments et en extérieurs