Menu

TRIPLE OUVERTURE A BAMAKO

Ouverture majeure ce matin à l'amphithéâtre de l’École de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye: c'est une des premières fois que l'école abrite simultanément trois stages armés uniquement par ses instructeurs. Aux formations "Police des Nations-Unies" (financé par l'Allemagne) et "Droits de l'Homme dans les Opérations de Soutien à la Paix (OSP)" (financé par la Suisse), respectivement quatrième et cinquième du nom pour cette année, s'est ajouté cette semaine un stage d'un type très particulier.

En effet, après avoir fait le constat que l'action de la mission onusienne au Mali était souvent peu ou mal connue (et plus généralement  la connaissance théorique des missions, des mandats et des moyens d'une OSP en Afrique), il a été imaginé de former des acteurs médiatiques dans ce domaine. C'est pourquoi 76 journalistes maliens ont été invités à venir suivre une formation complète "Connaissances Fondamentales des OSP" (CONNFOND).

Ainsi, ces hommes et femmes venus de tous les médias du pays vont pouvoir, durant une semaine, recevoir les connaissances nécessaires à une parfaite compréhension d'une OSP. Le programme est identique à un stage CONNFOND habituel, c'est à dire assez complet dans les thèmes abordés. La même initiative est prévue d'ici la fin de l'année avec des membres du corps enseignant et des responsables de l'administration du Mali. Ces actions sont toutes financées par la République du Mali.

L'école abrite donc environ 120 stagiaires cette semaine, ce qui est un véritable défi, tant logistique que de gestion du corps professoral, heureusement renforcé par des Instructeurs Temporaires (IT) et des intervenants extérieurs de qualité.

Ouverture de trois stages simultanés à l’École de Maintien de la Paix: l'amphithéâtre est presque plein !

Last modified onmardi, 06 octobre 2015 11:02
Haut de page