Menu

L'EMP AU GABON

Du 07 au 17 Avril 2015, une équipe mobile de 3 instructeurs de l’EMP s’est rendue à Libreville (Gabon) pour conduire un cours sur le « POSTE DE COMMANDEMENT DE BATAILLON EN OPÉRATIONS DE SOUTIEN A LA PAIX » (PC-BAT).
Vingt et un médecins militaires de l’École d’Application du Service de Santé Militaire de Libreville (EASSML) originaires de sept pays francophones du continent, dont quatre femmes, ont pu bénéficier de l'expertise de nos instructeurs. L’objectif principal était d’enseigner aux participants les principes de fonctionnement des missions multidimensionnelles sous mandat de l’ONU et/ou de l’UA d’une part et, d’autre part, les rôles spécifiques d’un médecin militaire dans le Poste de Commandement (PC) d’un bataillon déployé en opérations.
Le cours s’est terminé par un exercice de synthèse d’une journée dans un Centre Opérationnel (CO) de circonstance. Un accent particulier a été mis sur les fonctions opérationnelles logistiques (l'appui SANTÉ d'une troupe fait partie de la fonction LOG) et sur les Actions civilo-militaires (ACM).
Pour information, l’École d’Application du Service de Santé Militaire de Libreville fait partie des 3 écoles à vocation médicale soutenues par la coopération française en Afrique (DCSD), avec l'École des personnels paramédicaux des armées (EPPAN) de Niamey (Niger) et l'École du Service de Santé des Armées de Lomé (ESSAL) au Togo. Tous les ans, ce sont ainsi des médecins et infirmiers de plus de vingt pays africains qui sont formés sur le continent avant de rejoindre une unité militaire de leur pays.

Last modified onvendredi, 15 mai 2015 12:30
Haut de page